QUELQUE CHOSE PLUTÔT

une proposition de Jean-Luc Guionnet

Si l’oreille passe son temps dehors, c’est qu’un possible pend à jamais au crochet de l’écho.
Qu’est ce qui dure dans ce qui dure ? Comment un dit "x" va-t-il persister ou pas en tant que "x" ? Comment va-t-il être identifié comme un "x" dans la durée et pas comme un "x’" ou un "y" ? Comment va-t-il tenir jusqu’à ce que "y" prenne enfin la relève ? Pourtant, la situation fait toujours que la chose "y" arrive à temps, et la chose "x" fait toujours que la situation dure assez.
Ce n'est pas parce que la musique est pleine qu’il n’y a plus de place dedans.


Laurent Pascal
Mardi 4 juin à 20h
Ouverture des portes une heure avant
Concert performance
Billeterie en ligne Hello Asso
Tarif unique 5€

MMaintenant
8 passage de Jouy 93200 Saint-Denis


JLG


Laurent mène sa révolution. Elle n'est ni publique, ni privée. Ou plutôt, elle est : non-publique, non-privée. Elle passe par ailleurs. Et il la mène, et elle l'amène, au point d'élever patiemment une meute de volatiles mécaniques, pour les éduquer, et pour continuer, avec eux, l'aventure de ce grand pas de côté. Très grand. Et il y a aussi, dans l'écart du pas, le temps d'un solo d'harmonica toujours à reprendre, l'espace vital d'un militantisme au plus près des mouvements, et puis le réglage autrement et jamais fini de toutes les radios qui passe par-là.
Jean-Luc Guionnet


Ce n'est pas parce que la musique est pleine qu’il n’y a plus de place dedans.
Je mets en jeu la parole dans le champs musical. Comment celle-ci pose-t-elle problème ? La matière sonore de la parole est l’élément le plus évident mais il m’intéresse moins. Je me préoccupe plutôt de l’émergence de la parole, de ce que le corps permet de percevoir et d’articuler. C’est là une démarche musicienne caractéristique.
D’autre part, j’explore le rapport de la musique au langage. C’est la signification des mots qui m’intéresse là. Comment ceux-ci peuvent-ils orienter l’écoute par ce qu’ils désignent du sonore ? Il s’agit d’interroger la capacité (et surtout l’incapacité) de la langue à traduire un phénomène musical dans le dessein de créer des formes musicales.
Et il restera encore plus de place dedans !
Laurent Pascal


Invitez vos ami·e·s sur les réseaux sociaux

Tarif unique
Entrée 5 €
Places limitées
Billeterie sur place

Cliquez ici pour accéder à la billeterie en ligne.


Cliquez ici pour rejoindre le groupe QUELQUE CHOSE PLUTÔT
sur les réseaux sociaux et être tenu·e·s informé·e·s des concerts et performances dans les meilleurs délais.


PRÉCÉDEMMENT

Ray Brassier
Ptanck Guiotrine
Sigolène Valax
Timothée Quost
Joe Colley
Jean-Luc Guionnet


Bar associatif
Petite restauration sur place
Prix libre





Coordonnées
8 passage de Jouy 93200 Saint-Denis
07 69 49 30 03‬‬ — mm [at] mmaintenant.org
www.mmaintenant.org

Accès
Métro ligne 13 – Basilique de Saint-Denis
RER D et H – Saint-Denis
Tram T1 – Marché de Saint-Denis

Synesthésie bénéficie du soutien du Conseil régional d'Île-de-France, du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, de la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France - Ministère de la culture et de la communication et de la Ville de Saint-Denis, ainsi que du Centre commercial Basilique et Carrefour Saint-Denis.

Synesthésie est membre de Tram, réseau art contemporain Paris/Île-de-France et de Plaine Commune Promotion.